Le chantier du Château d’Hauteville est lancé.

Les premiers échafaudages ont été posés en avril dernier. Le monument, situé sur le territoire de la commune de Saint-Légier-La Chiésaz, est maintenant prêt pour la première phase des travaux. A savoir la restauration des façades et des toitures. En raison de l’inscription au registre des monuments historique de l’édifice, le propriétaire va recourir à des nombreux spécialistes de la restauration.

Si tout se déroule comme prévu, les premiers étudiants devraient franchir le portail du château à la rentrée 2022. Le chantier sera en revanche totalement bouclé une année plus tard.

Le propriétaire du Château d’Hauteville est l’université américaine Pepperdine. Après avoir acheté l’édifice pour 50 millions l’an dernier, l’institution va maintenant injecter 37 millions pour la réalisation de l’ensemble des travaux.

A noter qu’en mai dernier, le Conseil d’État vaudois a demandé au Parlement la somme de 4,2 millions de francs pour les travaux de conservation et de restauration sur l’édifice. La Confédération devrait, elle aussi, participer à certains frais.