Chaque semaine depuis le début de l’été, nous partons à la rencontre d’athlètes de la région actifs durant l’hiver. Avec cette question centrale : à quoi consacrent-ils leurs journées durant la belle saison ?

Pour ce 4ème épisode de notre série, c'est une athlète qui sort de l'ordinaire qui est à l'honneur. Il y a une année, à tout juste 20 ans, Marie Bovard a décidé de mettre sa carrière sportive de côté pour pouvoir se concentrer sur ses études de médecine. La freerideuse de Morgins n'a donc pas participé à la moindre compétition durant l'hiver. Elle n'a tout simplement pas eu le temps. 

A l'heure des beaux jours, la Chablaisienne veut surtout en profiter pour garder la forme, tout en pratiquant ses sports de prédilection en dehors du ski. Alors qu'elle alterne entre vacances et job d'étudiant depuis quelques semaines, Marie Bovard est revenue sur ce que l'été représentait à ses yeux.

Entre le vélo, la course à pied et le kitesurf, la double championne du monde junior de freeride (2018 et 2019) ne s'arrête pas durant la belle saison. Et cette année 2022, très particulière pour la Valaisanne, ne fait pas exception à la règle.

Après avoir mis la compétition entre parenthèses pour se destiner à une carrière de dentiste, la Morginoise est donc toujours très active. Mais pas forcément dans l’optique de renouer d’ici quelques mois avec le plus haut niveau. Laisser temporairement les épreuves de freeride de côté semble avoir fait du bien à Marie Bovard.

Pour la Chablaisienne, à un mois de la rentrée universitaire, une question reste encore en suspens: compte-t-elle à nouveau tirer un trait sur la compétition l'hiver prochain ? Si elle a brillamment réussi ses examens pour passer en 2ème année, la skieuse bas-valaisanne n'aura pas forcément beaucoup plus de temps libre. Elle ne sait donc pas encore de quoi seront faits les mois à venir.

 

La semaine prochaine, pour le 5ème et dernier numéro de notre série estivale, nous partirons à la rencontre du patineur de Leysin Thibault Métraux. Pour le spécialiste de short-track, l'été n'est pas forcément synonyme de pause ou de vacances. Bien au contraire.