Le pharmacies vaudoises et valaisannes sont sous tension. La raison : la pénurie de certains médicaments. Un phénomène mondial qui n’épargne pas la Suisse.

La situation est tendue sur le marché des médicaments. Les ruptures d’approvisionnement s’intensifient de mois en mois à cause du contexte mondial. Résultat : certaines substances se font de plus en plus rares. Pour Matthieu Goldschmitt, membre de la société des pharmacies vaudoises, la situation dans le canton n’est pas dramatique, mais elle ajoute du travail supplémentaire.

Les explications de Matthieu Goldschmitt :

Parmi les médicaments touchés par les pénuries d'approvisionnement : les médicaments originaux peu chers et anciens.

Pascal Sermier, pharmacien à Vouvry et membre du comité de PharmaValais :

Le membre du comité de PharmaValais Pascal Sermier dénombre à ce jour entre 600 et 700 références en rupture de stock.