D’après le 24 heures, 14 élus, ont écrit au Conseil d’Etat vaudois pour qu’il pousse le président du législatif à organiser une séance. L’objectif est de discuter d’un préavis jugé urgent.

Cette demande avait déjà été formulée sous la forme d’une séance extraordinaire auprès de la Municipalité, qui a été rejetée.

Les conseils communaux de mars et de mai ont été annulés. La prochaine réunion est pour l’heure agendée au 19 juin.