Le procureur valaisan Olivier Vergères est récusé dans l’affaire des anciens chirurgiens de l’Hôpital de Sion. Après le décès d’une patiente, la famille avait porté plainte contre deux praticiens pour homicide par négligence.

Quatre ans plus tard, le procureur Olivier Vergères a ordonné le classement du dossier. Les plaignants ont fait recours et ont obtenu gain de cause en mars 2018. Toutefois, ils n’ont pas réussi à récuser le magistrat. Mais aujourd’hui, le Tribunal fédéral tranche en ce sens. Selon les juges de Mon Repos, Olivier Vergères a commis des erreurs en oubliant de protocoler des conversations ou de verser des courriels au dossier.