Les apprentis et étudiants valaisans n’échapperont pas aux examens prévus pendant la grève des femmes du 14 juin.

Le délai est trop court pour bouleverser la planification, a expliqué aujourd’hui le gouvernement devant le Grand Conseil. Le Conseil d’Etat se dit cependant ouvert à la participation des collaborateurs de l’Etat à la grève. Ils devront toutefois le faire sur leur temps personnel ou demander un congé.

Une situation différente sur territoire vaudois puisque, dans la mesure du possible, les examens n’auront pas lieu ce jour-là. Le personnel de l’administration n’aura en revanche pas droit à un congé général.