Il faut trois francs et moins de deux minutes à la police valaisanne pour savoir si de la marijuana est légale ou non. Depuis l’automne dernier, les agents sont en possession de kits légers et simples d’utilisation.