A un mois du scrutin, la campagne autour de Sion 2026 s’égare.

Afin de la remettre sur les rails, le Conseil d’État a rappelé ce matin sur quoi les Valaisans vont voter. Les débats s’articulent, en effet, beaucoup autour de la compétence du CIO ou encore de la dette. Le Gouvernement précise que c’est bien sur l’enveloppe de 100 millions de francs que la population se prononcera le 10 juin : 60 millions pour financer des infrastructures pérennes et 40 millions pour la sécurité autour des Jeux.

Le conseiller d’État Frédéric Favre a également rappelé que si le projet ne devait pas convenir et que le CIO voulait le modifier, le Gouvernement s’engage à retirer la candidature sédunoise.