L’an dernier, plus de 13'500 appels sont parvenus au standard du 143.

Le numéro a une nouvelle fois été composé en large majorité par des femmes. La solitude, la souffrance psychique ou les inquiétudes liées à la gestion du quotidien ont principalement été abordées au cours d’entretiens téléphoniques avec des bénévoles. Événement marquant en 2017: Marc Aymon est devenu le parrain de l’organisation. Cette année, la centrale prévoit de développer encore l’aide par internet.