Le financement des partis politiques vaudois doit être plus transparent. Une idée soutenue par les Verts et le Parti socialiste dans le cadre du projet de révision de la loi sur l’exercice des droits politiques.

Ils ont déposé une motion en ce sens aujourd’hui auprès du Grand Conseil. Une manière de rejoindre cinq cantons qui réglementent déjà ce champ politique expliquent les motionnaires.

Pour rappel, le Parlement vaudois avait refusé, en 2012, d’entrer en matière sur un contre-projet du Conseil d'Etat qui répondait à une motion du groupe socialiste adoptée 5 ans plus tôt. Elle visait à modifier la loi sur l'exercice des droits politiques en introduisant les notions de transparence des coûts et de plafonnement des dépenses électorales pour les campagnes politiques.